Accueil / Aérodrome / Équipement structurant


ven 15 décembre 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Équipement structurant

L'aérodrome des Grands Lacs fut choisi par Pierre Georges Latécoère dans les années 1930 pour devenir le lieu de montage et d'essais des plus grands hydravions français, de l'Aéropostale, puis du transport de passagers (Air France notamment). Il devint, entre 1930 et 1950, la première base européenne d'hydraviation.

A bord, des aviateurs comme Saint-Exupéry, Mermoz ou encore Guillaument ont marqué de leur empreinte l'histoire de l'aéronautique.

Après la disparition des hydravions transaltlantiques et leur remplacement par des avions terrestres, la base de Biscarrosse fut fermée.

Le Musée de l'Hydraviation, situé dans un cadre privilégié sur le lieu mythique de l'ancienne base, retrace cette histoire et celle de l'hydraviation mondiale.

L'aérodrome des Grands Lacs s'étend sur les communes de Biscarrosse et Parentis-en-Born sur une superficie d'environ 347 hectares. Le nombre de mouvement annuel est évalué à environ 45 000 avec des pics entre avril et octobre. 90 % de ces mouvements proviennent de l'activités de l'Ecole Nationale d'Aviation Civile (ENAC).

Plan du site

La CCGL

Économie

Aérodrome

Cadre de vie

Tourisme

Environnement